Livraison OFFERTE en France pour 4 masques et plus achetés* Livraison OFFERTE en France dès le 4e masque acheté*

Tout savoir sur l’origine des races de chats

Le LOOF (Livre Officiel des Origines Félines) a fait paraître en ce début d’année le classement des races de chats que les Français ont les plus appréciées en 2018. Le Maine Coon arrive en tête du classement, suivi du Sacré de Birmanie et du Bengal.

Pourquoi parle-t-on de race ? Est-ce que les races de chats ont toujours existé ?

Je vous propose de faire un tour d’horizon pour bien comprendre les critères de sélection de nos amis félins. 

 

D’où viennent les races de chats ?

Le Chat est l’animal de compagnie préféré des Français, avec pas moins de 12 millions de matous, pour environ la moitié de chiens.

La plupart sont des chats domestiques ou chats de gouttière.

Le LOOF reconnaît aujourd’hui officiellement 74 races de chats différentes en France.

Mais à l’origine, toutes les races descendent des chats de gouttière, dont certains, avec des particularités physiques, ont été reproduits et croisés. Ces caractéristiques peuvent être des mutations génétiques, un physique ou une couleur originale.

 

Pourquoi si tard ?

La domestication des chiens a commencé très tôt, dès l’Antiquité, car les chiens étaient utiles pour la chasse et pour la protection des troupeaux. A partir du Moyen-Âge, des variétés de chiens ont alors été sélectionnées pour leur aptitude à accomplir des tâches particulières.

En 1885, le premier registre d'état civil canin, appelé « Livre des Origines » est créé afin de suivre les lignées des races de chiens.

Le chat sauvage s’est rapproché de l’Homme pendant les civilisations égyptiennes, grecques et romaines, car il était attiré par les rongeurs présents dans les stocks de grains des villages. Il s’est ensuite répandu sur tous les continents, car les animaux étaient souvent embarqués sur les navires, pour chasser les rats qui consommaient les vivres et abimaient le matériel.

Mais les chats ont vécu longtemps aux côtés de l’Homme, sans subir de processus de sélection. Ce n’est qu’au XIXe siècle que les premières races de chats de luxe sont créées, pour l’esthétisme. En 1900, seules 8 races étaient comptabilisées.

Aujourd’hui, 74 races sont reconnues par le LOOF, en France, mais il en existe environ 80 dans le monde. Cette différence vient du fait que le LOOF en France exige qu’il existe un nombre de sujets minimum de la nouvelle race, issus de lignées différentes.

Cela explique pourquoi par exemple, le Lykoï – qui signifie « loup-garou » en grec – issu du croisement d’un Sphynx et d’un Shorthair, a été reconnu aux Etats-Unis comme une race à part entière en 2010 alors qu’il a fallu attendre 2017 pour sa reconnaissance en France.

 

C’est quoi le LOOF ?

Le LOOF est le Livre Officiel des Origines Félines.

C’est une sorte de Livre Généalogique qui recense chaque naissance en France, de chacune des races de chat.

La fédération pour la gestion du Livre Officiel des Origines Félines, s'est vue confier la gestion du livre d'origine de l'espèce féline en France en 1996 par le Ministère de l'Agriculture. Auparavant, la délivrance des pedigrees était confiée aux clubs de race et plusieurs Livres des Origines coexistaient.

La fédération du LOOF s’occupe également de définir les standards des races, d’organiser des concours de sélection, comme au Paris Animal Show, de former les éleveurs et de leur remettre les documents officiels.

 

Chats de race ou d’apparence ?

Tous les chats qui sont détenteurs d’un pedigree LOOF sont considérés comme « chat de race » d’après la loi du 6 janvier 1999.

Le pedigree est le document officiel qui retrace toute la généalogie du chaton sur quatre générations. On y retrouve les noms de ses ancêtres, leur race, leur couleur et, le cas échéant, des titres de champions.

Chaque année, il existe des mises à jour et de nouvelles races peuvent être ajoutées. Les nouveaux attributs doivent cependant toujours respecter des règles strictes, notamment qui ne doivent « pas gêner le mode de vie naturel du chat, avoir un effet négatif sur sa santé à tout âge, réduire sa durée de vie ou de façon générale diminuer sa qualité de vie ».

 

Les chats sans pedigree LOOF, même issus de parents ayant un pedigree, ne peuvent prétendre qu’à l’appellation de « chat d’apparence ». Ce sont des chats qui ont une ressemblance très proche d’un chat de race, mais ne peuvent pas justifier de leur descendance.

Attention donc, si vous souhaitez acheter un chat de race à un éleveur français, ou en provenance d’un élevage français, demandez toujours le pedigree officiel. D’après le LOOF, « l’utilisation du terme « chat de race » pour un chat sans pedigree LOOF est considérée comme une tromperie par les tribunaux ».

Chat siamois Le Siamois

 

P comme … Princesse

Comme pour les chiens de race, les chats suivent la règle de la nomination suivant le classement alphabétique par année.

Cette règle a été instaurée pour le Livre des Origines, le registre canin. En effet, ce système permet à chacun de savoir quelle année est né l’animal, en fonction de son nom.

Le LOOF suit le même principe : la lettre A a été choisie pour l’année 1928, B pour 1929, etc…

Seules 20 lettres de l’alphabet sont utilisées car les lettres comme K, Q, W, X, Y et Z ne donnent pas assez de choix de noms, même si elles restent des alternatives possibles.

Suivant cette logique, les chatons racés, nés en 2019, devront porter un nom commençant par la lettre P ou Q. 

 

Quelles sortes de races ?

Une race de chats peut être naturelle, comme le Siamois, originaire de Thaïlande – ancien Royaume de Siam, ou l’Angora, originaire de Turquie.

Une race peut aussi être créée en croisant différents chats ensemble, comme le Ragdoll, croisement entre un chat Angora et un Birman pour créer le physique désiré.

Des races hybrides sont aussi obtenues en croisant des chats sauvages et des chats domestiques, comme le Bengal ou le Savannah, qui gardent leur apparence sauvage, avec un caractère doux.

Certaines races sont encore très rares et coutent très cher, comme l’Ashera, qui est issu d’un croisement entre un serval, un léopard d’Asie et un chat domestique.

L’Ashera est considéré comme le chat le plus rare, donc le plus cher du monde. Il peut mesurer jusqu’à 1 mètre 20 et peser jusqu’à 15 kilos, et est même hypoallergénique ! Pas mal pour les personnes allergiques aux poils de chat. Mais il faut quand même débourser entre 20.000 et 100.000 euros pour ce gros matou… En 2015, un Ashera a fait parler de lui dans les environs de Lyon : tous les gendarmes étaient à sa recherche, alors qu’il s’était échappé, jusqu’à ce qu’il rentre tranquillement à la maison !

 

Lire la suite sur le classement 2018 du LOOF sur les races de chats les plus appréciées par les Français

Articles Récents

Pourquoi mon Chat dort autant ?

Vous l’enviez surement de temps en temps car vous avez l’impression que votre Chat passe sa journée à dormir ! Ce n’est pas faux… car un Chat passe en moyenne seize heures...

En savoir plus

Pourquoi un arbre à chat ?

Quels sont les avantages d'un arbre à chat pour un Chat d'intérieur ? Des conseils pour comprendre son utilité et pour l'adapter à la décoration de votre intérieur.

En savoir plus

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré